ATROPOS
pour 3 danseurs et 3 musiciens

Avant-Première au Festival Dialogues de corps - CDC la Termitière au Burkina-Fasa

Première les 15 et 16 janvier 2015 à l'Hexagone - Scène nationale Arts-sciences de Meylan

Représentations scolaire et tout public le 03 février 2015 Scène Rhône-Alpes de Voiron

 

Pour leur 18ème création, Annabelle Bonnéry et Francois Deneulin ont
provoqué avec leur équipe, une rencontre culturelle en s’immergeant dans la vie au Burkina Faso du XXIème siècle.

De ces vécus, ils interrogent sur scène notre condition humaine, ce qui tisse nos relations au temps, à l’espace, à l’autre, ce qui nous est étrange comme étranger.
Ils convoquent sur le plateau précision et vivacité des corps. Ils aiment à travailler sur ce qui les émeut, les déplace dans leurs visions du monde et privilégient les croisements avec d’autres arts et univers (recherche, gastronomie, science, industrie).

Dossier .pdf en téléchargement
Dossier en français / Equipe du projet
Dossier en français - Scolaire
English version / Team

Atropos - Trailer

« A quel moment prenons-nous conscience de ce que nous sommes, une
brindille de chair fragile, malmenée par les flots du temps ?
Nous ne sommes pas des héros imaginaires, nous ne sommes qu’un court instant d’humanité qui se heurte aux rêves des autres, au milieu d’une réalité
implacable.
Le réel ne nous dévoile qu’une seule chose, nous ne sommes rien, est-ce pour cela que nous nous rêvons toujours en héros de nos vies
?
Sommes-nous souverains de nos rêves ?
Comment continuer à se construire quand l’hallucination disparaît et que l’on ne souhaite pas rebâtir ce halo d’illusions, mais prendre conscience de sa fragilité pour se transformer à partir d’elle ?
Franchir les frontières qui nous séparent de l’autre tout en prenant conscience que l’autre commence déjà par notre voisin, notre conjoint, l’homme ou la femme vivant à nos côtés, tout aussi étrange que nous pouvons leur être étrange.

Franchir les frontières pour comprendre ce qui nous différentie et ce qui
nous ressemble.
Franchir les frontières pour apprendre à nous connaître et à respecter nos
différences, pour mieux comprendre, mieux ancrer en nous ce que nous
sommes.


Allez au-devant de l’autre pour s’accepter, accepter nos différences et en
faire une force pour le présent et l’avenir.
Mais il est difficile de s’enrichir de l’autre lorsque nos pieds sont d’argile,
s’ouvrir à l’autre lorsque l’on ne se reconnaît même plus, lorsque l’on ne
sait plus qui l’on est, lorsque tout est brouillé.


Pouvons-nous faire de nos cultures et de nos différences une force pour
nous enrichir, retrouver nos identités, nos familles et un moyen pour nous
rencontrer ?

Atropos est le reflet de nos vécus dans cette rencontre culturelle tel un millefeuille de ce qui nous a traversé pendant ces dernières années : de l’envie de se rattacher ou de reconstruire du mythe, de la mort comme une évidence, de l’environnement comme élément fort de ce que nous sommes, de la nécessité des protocoles dans l’organisation sociale mais aussi de son poids, du besoin du collectif, du village mais aussi de la nécessité de s’en extraire pour s’individualiser, de l’urgence de se révolter plus que de s’indigner…


Peut-être trouverez-vous cela dans Atropos, mais ce que nous espérons est que vous puissiez faire un voyage avec nous dans un instant d’humanité. »
Annabelle et Francois

Autres vidéos
Album photo
photos en 300 dpi
Dossier
Presse
Fiche technique
Distribution

Conception : Annabelle Bonnéry et François Deneulin
Chorégraphie en collaboration avec les interprètes : Annabelle Bonnéry
Composition musicale : Thierry Ronget
Danseurs : Annabelle Bonnéry, Maëlle Desclaux et Adrien Boissonnet
Musiciens : Thierry Ronget, Jean-Pierre Sarzier et Jérôme Vion
Scénographie et lumière : Francois Deneulin
Sculptures : Abou Traoré (Burkina-Faso)
Costumes : Kathy Brunner (Suisse)
Personne ressource au Burkina-Faso : Vincent Millogo (Burkina-Faso)

Partenaires

Remerciements aux habitants du Village de Sélé Bodialédaga et tout particulièrement à Vincent Millogo pour leur accueil et pour nous avoir prêté leurs voix, à l'Abbé Joanny Sanon pour ses conseils, à Christine Malard, à David Olivera et Bruno Heynderickx pour leurs soutiens et leurs expertises, à Jean Hansmaennel pour son texte révolté.


Avec le soutien de l'Institut Français de Ouagadougou/Bobo-Dioulasso et de la Région Rhône-Alpes dans le cadre du FIACRE.


Coproduction l'ADAMI, Hessisches Staatsballett Darmstadt Wiesbaden et le Grand Angle / Scène Rhône-Alpes de Voiron.


La Cie Lanabel est subventionnée par le ministère de la Culture (enveloppe parlementaire Mr Brottes), la Région Rhône-Alpes, le Département de l'Isère (aide à la création et initiative locale Mr Bescher) et la ville de Grenoble (Partenariat avec Ouagadougou).


Compagnonnage avec l’Hexagone de Meylan – Scène nationale de Arts-Sciences


Résidences Cie Nationale de Norvège Carte Blanche, Opéra de Saint-Etienne, La Briqueterie | CDC du Val-de-Marne, l'Hexagone Scène nationale Arts-Sciences de Meylan, Le Pacifique | CDC de Grenoble, le Hessisches Staatsballett Darmstadt Wiesbaden, la Termitière | CDC de Ouagadougou.

Adami

. . .